craig thompson

En rafale! (version bédé)

Blankets (Craig Thompson)

J’avais beaucoup entendu parler de cette bédé-baleine (presque six cents pages, c’est pas rien) & j’ai dû faire preuve de patience pour réussir à me hisser au premier rang de la liste d’attente de la bibliothèque – mais j’ai finalement réussi à la lire!

…& petite déception, finalement. J’ai pas pu faire autrement que de m’exclamer devant les dessins extraordinairement travaillés de Craig Thompson, mais le récit lui-même m’est apparu (& je suis un peu désolée de dire ça comme ça) comme une version bédé-esque d’un téléroman pour adolescents : un gars qui grandit dans un trou perdu, ne trouve sa place nulle part, passe son temps à dessiner, rencontre une fille, remet en question sa foi & les préceptes de la religion de ses parents… Rien de mauvais là-dedans – mais rien non plus de très neuf dans la façon de le présenter.

Mais un dessin magnifique, quand même.

Nicolas (Pascal Girard)

Toute petite bédé au dessin qui semble presque crayonné à la va-vite, Nicolas raconte le deuil & ses ramifications de façon impressionniste, dans une série de tableaux qui réussissent à atteindre l’émotion sans jamais tomber dans le mélodrame. Les vignettes montrent avec délicatesse, parfois même avec humour, comment la perte de son petit frère suit le narrateur toute sa vie, & comment le chagrin sait s’attacher à nous & nous ébranler longtemps.

Sobre & triste & doux. (Mais pas trop.)

Publicités